Tatar (塔塔尔族)
Tatar (塔塔尔族)

Tatar (塔塔尔族)

 

Tatar (塔塔尔族)

 

Les Tatars (ou Tatares) sont un peuple turc, parlant le tatar. L’ethnie Tatar ou Tartare, comptant un peu plus de 5 000 personnes en Chine, se trouve surtout autour de Tacheng et d’Urumqi dans la région autonome du Xinjiang. 

 

La plupart des Tatars vivent au centre et au sud de la Russie, en Ukraine, au Kazakhstan, en Turquie et en Ouzbékistan. On en dénombre plus de huit millions à la fin du xxe siècle. Les Tatars forment par ailleurs l’un des cinquante-six groupes ethniques recensés par la République populaire de Chine. Il existe des distinctions entre les Tatars eux-mêmes, parmi lesquels les Nogaïs.

 

Même si ce groupe ethnique est peu nombreux, nous avons appris qu’il existe un musée tatar.

 

Musée tatar

   

Le musée tatar a été construit selon l’architecture traditionnelle tatare dans la région de Yili au Xinjiang. Il a été construit par des artisans tatares en 2008 selon leurs propres coutumes et architecture traditionnelle. C’est la reconstitution d’une maison traditionnelle familiale autour de son jardin.

Le musée est composé d’une pièce principale en zigzag, de salles de stockage, d’une galerie intérieure et d’une autre extérieure.  La zone de construction est de 113 mètres carrés, ce qui me semble petit, couvrant une superficie de 300 mètres carrés au total.

Les expositions intérieures et extérieures du musée tatar sont la reconstitution du mode de vie traditionnel. Toutes les pièces ont été rassemblées dans la région de Yili au Xinjiang, de la fin de la dynastie Qing à l’époque moderne, et recouvre donc 200 ans d’histoire environ.

 

Il existe également une zone touristique dédié, la zone de Karanqi. 在喀赞其民俗旅游区

 

 

IN ENGLISH

Tatar are a member of Turkic-speaking peoples that collectively numbered more than 5 million in the late 20th century and lived mainly in west-central Russia. The name Tatar first appeared among nomadic tribes living in northeastern
Mongolia. Unlike the Mongols, these peoples spoke a Turkic language, and they may have been related to the Cuman or Kipchak peoples. After various groups of these Turkic nomads became part of the armies of the Mongol conqueror Genghis
Khan in the early 13th century, a fusion of Mongol and Turkic elements took place, and the Mongol invaders of Russia and Hungary became known to Europeans as Tatars.
(Tatar, Britannica, 05 février 2020)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :